/ PROGRAMME

/ Samedi

16h00 : Spectacle d’ouverture

16h30 : Hyphen Hyphen

Hyphen Hyphen est un groupe de pop rock électronique français créé en 2011 à Nice.

Difficile de croire en écoutant Hyphen Hyphen que l’on a affaire à un groupe si jeune (22 ans de moyenne d’âge), et même si leurs CV indiquent la ville Nice, Santa (chant), Adam (guitare), Line (basse) et Zaccharie (batterie) semblent depuis longtemps avoir largués les amarres pour se frotter sans complexe à la scène internationale en s’émancipant très vite de tout style ou de toute case dans laquelle on range chaque artiste aujourd’hui.

Le groupe développe sur scène une énergie brute, un groove frais et dansant qui vous sonne et vous transporte. Des prestations scéniques époustouflantes qui vous remuent les tripes tout en vous éveillant les sens en dynamisant l’interactivité avec le public par des chorégraphies, l’utilisation de peintures fluo, costumes…

18h00 : Sidi Wacho

Sidi Wacho c¹est le nouveau collectif Lillo-Chilien emmené par Saidou et Jeoffrey du Ministère des Affaires Populaires (MAP). Insolent et festif, Sidi Wacho c’est deux Mc’s survoltés, des percussions cubaines, des machines, un accordéon et une trompette aux couleurs balkaniques, qui vous feront sans aucun doute, danser, chanter et lever le poing.

Attendez vous à recevoir une avalanche de “buenas ondas” mais attention, ne vous méprenez pas, Sidi Wacho ce n’est pas de la cumbia, ce n’est pas du rap, ce n¹est pas de la musique des Balkans… Sidi Wacho c’est d’abord de l’expression populaire made in Lille et Santiago, avec des textes engagés qui piquent et qui nous rappelle que “la lucha sigue”.

19h30 : Mademoiselle K

Depuis Ça me Vexe, Mademoiselle K incarne le rock au féminin. Son nouvel album Sous les Brûlures l’Incandescence Intacte sort le 1er septembre : gros retour aux textes en français.

Depuis 2014, Mademoiselle K s’auto-produit sur son label Kravache. En mars dernier elle fait appel à son public pour financer cet album. L’objectif de 20 000€ est atteint en moins de 12h pour aboutir à plus du triple. Au-delà de l’argent, c’est la conviction des fans qui porte Mademoiselle K. « Au coucher du soleil nous marchons comme hypnoti­sés vers la lumière, tous égaux dans son rayon, sous les brûlures l’incandescence intacte».

21h10 : Kalash

Le chanteur de dancehall Kalash, né Kevin Valleray à Strasbourg le 12 juin 1988, fait ses débuts dans les sound-systems underground dès 2003 et participe aux compilations Manibians Attack (2005), Executive Riddim (2006) et Maximum Dammage (2007), qui lui permettent de bâtir la réputation d’un artiste aussi à l’aise en studio que sur scène. En 2010, il réalise son premier album en compagnie de Daddy Mory, Paille et Saël sur des productions de DJ Gil, DJ Traxx, DJ Blue et Kross D. En 2012, il entreprend une tournée tout en alternant les sorties de simples et de mixtapes. Trois ans plus tard, le titre « Bando » et son esthétique gansta rap, accompagné d’un album du même nom, titille les classements des meilleurs ventes françaises. Les titres « Rouge et Bleu », sur lequel intervient Booba et « Aller-simple » confirment ce rapprochement avec le rap, en prélude à l’album Kaos qui paraît en 2016, récompensé par un disque d’or (classé n°4 des ventes d’albums). En 2017, il enregistre l’album Mwaka Moon (octobre 2017), auquel collaborent Damso, Niska, Lacrim, Vybz Kartel et Mavado

22h40 : Deluxe

S’inspirant librement des grands maitres du hip hop, du jazz et de la funk, Deluxe crée sa propre recette musicale, unique en son genre et dans laquelle une seule constante demeure : le groove ! Armés de contrebasse, de piano vintage, de MPC, de guitare et de saxophone, le groupe s’est agrandit en 2011 avec l’arrivée de Liliboy, une chanteuse à la voix suave et détonante.

Désormais, c’est sur les planches que le groupe se produit où il offre au public un mélange explosif à l’énergie dévastatrice et contagieuse, totalement jubilatoire pour le corps et les oreilles ! Grâce à leur persévérance et leurs mélopées décapantes, le groupe a su charmer le grand maitre chinois du label Chinese Man Records qui décide de les envoyer sillonner les routes pour répandre l’Esprit Zen auprès d’un public toujours plus nombreux !

23h40 : Spectacle de clôture

00h10 : Etienne De Crecy DJset

Étienne de Crécy est un acteur discret mais néanmoins incontournable de la scène électronique internationale. En vingt ans d’un parcours en constante évolution, le producteur français signe des albums majeurs de l’électronique mondiale : Pansoul (avec Philipe Zdar sous le nom Motorbass), SuperdiscountTempovisionSuperdiscount 2.

Il est aussi l’auteur d’une trentaine de maxis et réalise une quarantaine de remixes pour des artistes comme KraftwerkAirMoby, ou Lil’ Louis. Reconnu pour l’éclectisme et l’efficacité de ses productions, Étienne de Crécy est aussi un DJ passionné, apprécié du public. Son live Beats’n’Cubes est devenu une référence mondiale des performances live électroniques.

(source www.allofloride.com )

 

/ Dimanche

12h00 : Les Ramoneurs De Menhirs

Les Ramoneurs de Menhirs est un groupe de punk celtique français, originaire de Bretagne. Formé en 2006, il est constitué du couple de sonneurs Éric Gorce à la bombarde et Richard Bévillon au biniou, de Gwénaël Kere au chant et de Loran à la guitare électrique. La distorsion saturée de la guitare se mêle aux timbres aigus des instruments traditionnels et la boite à rythme accompagne le rythme intense et répétitif de la danse bretonne.

Loran, figure emblématique de la scène alternative des années 80 avec les Bérurier noir, place le lien entre le punk rock et la musique bretonne dans un même esprit d’insoumission. Devant un public intergénérationnel, le groupe se veut fédérateur et considère qu’il a pour rôle de faire passer des messages tels les bardes dans la chanson bretonne.

Les Ramoneurs de menhirs se produisent aussi bien en fest-noz (fêtes dansantes bretonnes) qu’en concert, dans les festivals, en France et à l’étranger. La plupart du chant est en breton. Depuis les débuts du groupe, Louise Ebrel, fille d’une des Sœurs Goadec, pose sa voix sur leurs enregistrements et les accompagne sur scène très régulièrement.

Trois ans après « Tan ar bobl », le feu du peuple est loin de s’éteindre, et les Ramoneurs de Menhirs sont heureux de présenter en 2017 le fruit de leur rencontre avec le Bagad Bro Kemperler : BREIZHANOK.

Un quatrième album explosif et plus revendicatif que jamais, en ces temps menacés par l’ombre bleu marine de l’ennemi trumpoutine.

12H35 : Los Tres Puntos

Déjà plus de 20 ans que l’aventure LOS TRES PUNTOS existe !

LOS TRES PUNTOS c’est l’entrain du ska et la rage du punk rock pour un cocktail à réveiller les morts. Rythmique effrénée et implacable relevée par une section cuivre virtuose, où les textes chantés en français et espagnol croquent le quotidien de notre époque sombre et torturée.

LOS TRES PUNTOS, reconnu pour ses concerts endiablés depuis 1995, tient haut la barre d’une certaine façon d’appréhender le musical et l’extra-musical. Fidèle à leurs valeurs humanistes, le parcours de LOS TRES PUNTOS est des plus limpide et irréprochable.

Fervent défenseur de l’autoproduction et du DIY, LOS TRES PUNTOS c’est 16 ans d’activisme, plus de 600 concerts dans toute l’Europe, 5 opus autoproduits, plus de 30 000 albums vendus …

LOS TRES PUNTOS est un des représentants les plus remarqués de ses 15 dernières années de la scène rock alternative française.

13H50 : La Canaille

À deux pas du bitume, proférant une parole libératrice, La Canaille livre un cri d’émancipation poétique, intense et spontané. Lucide, impliqué et impliquant, le rappeur décrit un carcan usinier sauvage, difficile, réel, en proie à la montée des extrêmes (Jamais Nationale), au combat politique affirmé (Redéfinition), libre de ses mots face à des parcours de vie intenables (Omar). Authentique, ce grand amateur des textes d’Aimé Césaire – dont une œuvre immense, intitulée Cahier d’un retour au pays natal, qu’il a déjà mis en musique, avec Serge Teyssot-Gay (Noir Désir, Interzone) – manie le vers et la prose avec une dextérité vivifiante.

Alors inconnu du grand public, La Canaille a participé aux tournées culturelles dans les centres de vacances CCAS en été 2008 et en été et hiver 2009.

Grâce à cela, ils ont pu financer leur premier album  «Une goutte de miel dans un litre de plomb» sorti en 2009.

15h05 : Yaniss Odua

20 ans que le chanteur Martiniquais défend, d’une voix convaincante, un reggae bien rodé. 20 ans que YANISS ODUA nous concocte des tubes qui nous font réfléchir et danser. Après des morceaux devenus mythiques comme “La Caraïbe”, “Rouge Jaune Vert” , ou “Chalawa”, YANISS ODUA sort un nouvel album, une NOUVELLE DONNE (Mai 2017) qu’il propose et défend avec talent et convictions. On y retrouve des morceaux comme “Refugee” sincèrement engagé, “Nouvelle Donne” positif et optimiste, ou encore l’excellent “Écoutez Nous” aux côtés de Keny Arkana. Un album brillant signé par un artiste qui sait obtenir l’équilibre entre le gros son, la bonne attitude et les lyrics conscients.

Sur scène Yaniss donne plus que de sa personne : c’est de l’énergie, de la bonne humeur, de la chaleur et de l’amour qu’il offre aux quatre coins de l’Europe. Ce sont toujours des concerts chaleureux, un reggae bien huilé et chargé en bonne vibes qui est délivré par un Artikal Band toujours au sommet. Les choristes qui accompagnent tout ce beau monde amènent le sucré et le sensuel, la petite touche finale qui inscrit définitivement ce show parmi les plus endiablés de la scène reggae française actuelle.

La sortie de NOUVELLE DONNE a entraîné YANISS ODUA sur les routes durant toute l’année 2017.

16H00 : Discours de clôture

©2018 CCAS

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?